Etats-Unis : Les condamnés à mort pourront choisir de mourir « pour de...

Etats-Unis : Les condamnés à mort pourront choisir de mourir « pour de vrai » dans des séries

32

TEXAS – Le projet de loi divisait l’opinion texane depuis des mois mais va probablement se voir adopté d’ici fin 2014. Le texte, qui propose d’autoriser les condamnés à mort à être exécutés dans le cadre du tournage de films ou de séries, vient en effet de recevoir l’aval de Rick Perry, le gouverneur républicain du Texas. Si la loi est votée, les détenus en attente dans les couloirs de la mort pourront choisir de remplacer l’injection létale par une autre méthode, laissée au libre choix des producteurs.

Avec 15 exécutions par an en moyenne, le Texas est de loin l’état le plus meurtrier d’Amérique; Des exécutions qui coûtent des millions de dollars au contribuable et dont les procédés sont régulièrement critiqués pour leur manque d’humanité. Proposé en 2011 par un sénateur démocrate, le concept de « Capital Entertainement » se veut à la fois plus humain et surtout plus économique puisque l’ensemble des coûts engagés pour l’exécution (incluant des cours de théâtre) sera à la charge de la société de production.

Tant que c’est pas Dexter, je signe.

A Hollywood, le projet de loi a reçu un accueil mitigé : Franchement favorable du côté des producteurs, réalisateurs et scénaristes, qui anticipent le « réalisme ultime » des scènes de combat, de meurtre ou d’accidents, qui coûteraient aussi moins cher en effets spéciaux et maquillage, mais plutôt défavorable dans les rangs des acteurs.  » There’s no fucking way I’m gonna actually kill anyone, at least on set (Je refuse catégoriquement de vraiment tuer une personne, NDLR)  » a déclaré Peter Dinklage, qui interprète le rôle de Tyrion Lannister dans la série « Game of thrones », l’une des séries potentiellement candidates.

Une source proche d’un établissement pénitentiaire texan rapporte un accueil très positif, de la part de certains condamnés du moins, qui voient dans cette méthode d’exécution un moyen de laisser une trace positive dans la postérité et d’apporter une dernière fois une contribution utile à  la société. «  I’m going for Jack Bauer!  » aurait déclaré un détenu, fan de la série « 24 heures chrono ».

Le projet de loi précise en outre que l’acteur-condamné ne pourra jouer que des « rôles de méchants » et que son cachet sera reversé intégralement aux familles de ses victimes.

Sebastien Pohls
Après 19 ans passés à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ), Sébastien ressent l'envie de pratiquer lui aussi cette discipline. Il abandonne alors le monde du ménage et du nettoyage industriel pour se lancer à fond dans sa nouvelle passion. Rejeté partout ailleurs, Sébastien rejoint le Daily Béret en 2013.

32 COMMENTS

  1. La vache, mais les commentaires des internautes sont carrement geniaux : )
    Sinon pourquoi pas pour eux de toute facon ils sont deja morts, par contre ca va etre une autre paire de manche pour les acteurs. Est-ce qu’il va falloir employer d’autre detenus ?

  2. c’est pas bien pour l’ethique humaine … et en plus vous immaginez les acteurs qui voient quelqu’un mourrir en direct

  3. Mais non ! C’est un énorme fake… servez-vous de vos neurones 5 minutes… Vous imaginez un tournage ou les acteurs seraient dans l’obligation de tuer ?

    Et puis tous les problèmes de sécurité que cela engendrerait, rien que pour le transfert d’un détenu, ils monopolisent des forces incroyables, alors laisser les détenus dans un studio de tournage qui n’est absolument pas sécurisé et risquer une attaque de leur petit copain pour sa libération, vous nagez en plein rêve…

    Alalah… Non mais franchement ! On peut tout vous faire gober c’est dingue. Même un truc aussi énorme !

    • Je sais pas ce qui me choque le plus : les commentaires crédules que ça gène à peine de tuer quelqu’un, ou le votre qui ne l’êtes que pour des questions d’organisation.
      On est quand même un pays qui ne supporte plus de voir ses soldats tomber au combat, mais massacrer de pauvres types ça a pas l’air de gêner grand monde.

  4. le juge: « Je vous condamne à la peine de mort. »
    Moi:  » Mr le juge, je voulais mourir juste après que je couche avec sansa »

  5. Après le Garofi, vous vous y mettez vous aussi ? Dans quel but de raconter une connerie pareille ? Encore un anti américaniste primaire.

  6. et si on accepte cette loi, on va dire quoi maintenant aux enfants qui regardent ces séries et qui voient des gens mourir, c’est de la sauce tomate, il font semblant ?

  7. Prffffff du grand n’importe quoi ! Faut arrêter de publier des fake pareils ! Heureusement ça ne se fera jamais sinon il faut faire enfermer ceux qui auront pendu cette horrible loi !

  8. Le courrier des échos est moins connu que legorafi mais quand même, se faire avoir comme ça, zéro crédibilité.

  9. OK mais il faut vraiment durcir les lois alors … dans une série digne de ce nom le ratio de mort/épisode est de plus de 15 ! et je refuse d’attendre un an par épisode !

  10. Les condamnés à perpète pourraient aussi purger leur peine en direct. Je crains quand même une baisse d’audience pendant les quinze dernières années…

    • Ça existe déjà. Rappelez-vous « Santa Barbara » et encore aujourd’hui « Les feux de l’amour », croyez-vous qu’ils soient volontaires?

Poster une réponse