Tags Posts tagged with "hollande"

hollande

3

Le député socialiste de Corrèze-Maritime Jean-Philippe Herbien, 53 ans, a raté son examen de conduite, qu’il repassait ce lundi à Tulle-Sur-Mer suite à un retrait de permis, a-t-on appris aujourd’hui de sources non officielles. Le haut-fonctionnaire aurait confondu sa droite et sa gauche, s’engageant à contre-sens dans une petite rue à sens unique de la préfecture de Corrèze-Maritime alors qu’il lui avait été demandé de tourner à gauche.

Selon le témoignage anonyme d’un jeune élève automobiliste de 19 ans qui a assisté à la scène de l’intérieur même du véhicule, le député étourdi aurait inversé gauche et droite avant même le démarrage du véhicule, alors que l’examinateur lui demandait de vérifier qu’aucune voiture n’arrivait à gauche avant de s’engager sur la rue.

« Quand on pense que c’est des gens comme ça qui nous dirigent, ça fait quand même un peu flipper qu’il ne sache même pas faire la différence entre la droite et la gauche ! » a témoigné le jeune homme, inquiet.

« Par contre, pour ce qui est de la priorité à droite, alors là… pas de problème ! C’est même plutôt l’inverse : Le mec laisse systématiquement passer tout ce qui vient de droite, même quand il faut pas… Franchement faut pas le laisser conduire » a ajouté le jeune Tulliste.

Selon nos sources, Jean-Philippe Herbien se serait inscrit pour repasser l’épreuve dans deux mois. En attendant, le député est contraint d’utiliser la voiture avec chauffeur que l’Etat met à sa disposition.

0

 

La petite ville alsacienne de Mülleimer inaugurait ce weekend sa nouvelle décharge municipale. Jusque là, rien d’anormal. Et pourtant : L’événement est bel et bien unique en son genre car il s’agit de la toute première fois qu’un lieu public est officiellement nommé d’après un président de la République en fonction.

Nichée entre deux collines boisées bien connues des chasseurs locaux, la décharge François Hollande accueillera les déchets et autres détritus de Mülleimer et de son agglomération. Avec ses 13 hectares, ses incinérateurs et son système de tri et de recyclage automatisé, la décharge François Hollande se veut résolument moderne et aussi écologique que peut l’être un tel lieu.

Interrogé par nos confrères de « Ein Alsace » sur le choix potentiellement polémique du nom du lieu, le maire UMP Louis Schmutz évoque une marque profonde de respect, mal comprise, envers le président Hollande : « Une décharge est indispensable à la communauté, elle accomplit sans gloire des tâches ingrates, difficiles mais vitales dont la majorité des citoyens n’aimeraient pas se charger eux-mêmes, à l’image de la présidence. Il est regrettable que certains voient dans ce baptême de la moquerie ou même du mépris car c’est précisément du contraire dont il s’agit. ».

La responsable de la communication de la municipalité, Béatrix Shmutz, admet quant à elle « pouvoir comprendre » que ce nom puisse déplaire : « Certains auraient préféré que cette décharge s’appelle Nicolas Sarkozy ou Marine le Pen, mais à Müleimmer, comme dans n’importe quelle ville française, nous avons des devoirs républicains, dont celui d’honorer notre président actuel, inconditionnellement, sans tenir compte de nos préférences personnelles à propos d’un président passé, d’une future présidente ou qui que ce soit ».

Ce n’est pas la première fois que cette ville alsacienne de 18000 habitants se fait remarquer de la sorte. En  avril 2010 déjà, l’équipe municipale avait défrayé la chronique lors de l’inauguration en grande pompe de la station d’épuration « Brice Hortefeux » qui, suite à de nombreuses polémiques, avait dû être débaptisée.

0

 

Selon des chercheurs hollandais de l’Université d’Utrecht, le cannabis sativa, ou plutôt la résine qui en est extraite, sera le bio-carburant du futur. Après 18 mois d’expérimentation, l’équipe de chimistes et d’ingénieurs dirigée par le professeur Pieter Skunhk a mis au point un moteur révolutionnaire fonctionnant uniquement à l’huile de cannabis.

Monté sur un véhicule Wolkswagen de type Combi, le « moteur à cannabis » a permis le parcours de 213 kilomètres en ne consommant « que » 2,7 kilos de résine. « Ça fait cher le plein aujourd’hui, mais dans le futur, grâce à l’industrialisation des méthodes de production et au soutien de l’Etat nous pouvons envisager un carburant aux environs de 2 ou 3 euros le kilo » conjecturait le Pr. Pieter Skunhk lors d’une conférence de presse.

Peu cher, facilement transportable, stockable et bénéficiant d’un rendement exceptionnel, cette résine est-elle le « Graal » du carburant ? Pas forcément. « Si l’utilisation de ce carburant devait se généraliser aujourd’hui, cela poserait quelques problèmes, en particulier en ville » tempère Adriaan Stoner, doctorant biologiste à l’Université d’Utrecht – « Les gaz rejetés par les véhicules utilisant ce carburant seraient de nature à perturber l’économie locale. Il faudra probablement inventer une sorte de filtre, à installer en amont du pot d’échappement sur chaque véhicule ou alors accepter les conséquences ».

badass
Le professeur Pieter Skunhk utilise le carburant de son invention pour ses déplacements quotidiens.

L’équipe de chercheurs a conjointement mené des expériences de plus grande envergure en simulant par exemple, grâce à des rejets artificiel de combustion, l’utilisation du carburant par tous les habitants d’un quartier d’Utrecht. « Lors de nos expérimentations, la plupart des riverains se sont déclarés satisfaits, très satisfaits, voire super-satisfaits. Parallèlement, un effet de bord intéressant a été noté : La criminalité a fortement baissé dans ce quartier pendant toute la durée de l’expérience. Étrangement aussi, la consommation d’eau a, quant à elle, significativement augmenté. »

En France, les biocarburants sont aujourd’hui fabriqués à base d’oléifères tels que le colza. Le passage au cannabis forcerait nécessairement la dépénalisation de sa possession et de sa vente, du moins pour un usage automobile.

0

EN BREF – Admettre que l’on vote à gauche est désormais perçu comme « plus embarrassant » que tout autre type d’affinité politique, extrême-droite incluse, révèle un sondage FDP-Média. Parmi les sondés se déclarant à la gauche de l’échiquier politique, 82% admettent avoir menti au moins une fois au cours des trois mois précédent à propos de leur réelle opinion politique. Ils ne sont que 24% chez les sympathisants FN et 13% chez les votants UMP.

« Mon coming-out socialiste s’est très mal passé » confie Léa, 20 ans,  « Mon père m’a demandé si j’étais déjà passé à l’acte… si j’avais déjà voté Hollande. J’ai dit oui et il m’a mise à la porte en jetant toutes mes affaires. Il était furieux. Ma mère pleurait, elle disait qu’elle ne comprenait pas, qu’ils avaient pourtant tout fait comme il faut. Cela fait deux mois qu’ils ne m’adressent plus la parole ».

Bertrand n’a pas eu ce courage, ce chauffeur routier de 38 ans se fait toujours passer pour un Sarkozyste auprès de ses collègues routiers, alors qu’il se sent « profondément de gauche ». « Je leur ai avoué un jour qu’il m’arrive de faire des choses avec des hommes, et c’est pas super bien passé… Alors imaginez si je leur dis que je vote Hollande ! Je me fais tabasser direct, c’est fini pour moi ».

Face à une stigmatisation en constante augmentation, le PS a décidé d’organiser une « Gauche Pride » en mai 2015. « Chaque minorité a droit au respect. Ce que nous faisons n’est pas ‘contre-nature’ comme l’affirment certains. J’invite les hommes et les femmes secrètement de gauche à venir le crier publiquement ! » clamait un des organisateurs du futur défilé.

0

Notant la ferveur et l’exaltation générées par le dernier « keynote » du PDG d’Apple Tim Cook, le président français a décidé qu’il ne s’adresserait plus qu’une fois par an à la nation, lors d’un grand-messe ultra-médiatisé.

Jean, t-shirt noir, hausse de TVA et baskets

A la manière de Steve Job, l’inventeur de ce mode de communication révolutionnaire basé sur l’absence de communication, François Hollande et son gouvernement garderont désormais le silence toute l’année, excepté le jour d’un « Keynote Hollande« , lors duquel toutes les « nouveautés » seront dévoilées par le gourou lors d’un show énergique et hypnotisant d’une heure et demie.

« Steve Jobs n’était pas si charismatique que ça, le secret réside plutôt dans son format de communication révolutionnaire » analyse un proche du président, « En adoptant ces techniques, François compte booster sa popularité, et acquérir une image cool qui plaira aux jeunes. De plus, grâce à la magie des keynotes, il pourra annoncer une hausse d’impôt ou un recul de l’âge de la retraite et être acclamé comme un héro par une foule en délire ».

Créer le suspens

Attendre une année entière avant de savoir à quel point je vais prendre cher c’est super frustrant, mais c’est si bon !

Créer l’attente, le suspens, laisser circuler les rumeurs et fonctionner l’imagination : Voilà la nouvelle orientation du gouvernement Hollande. Une orientation beaucoup plus adaptée à la situation économique actuelle selon un autre proche de l’Elysée :

Vu notre situation catastrophique, le flot de mauvaises nouvelles n’est pas prêt de se tarir. Alors plutôt que de communiquer par petites touches sur la dégradation constante de ce pays nous avons jugé préférable de tout balancer une fois par an, avec de la musique et des lumières

Le premier show aura lieu dans un mois a annoncé l’Elysée. En anticipation des « nouveautés » qui y seront présentées, de longues files d’attentes se formaient déjà ce matin devant les Pôles Emploi « stores » de France.

7

C’est une rentrée mouvementée pour l’entourage féminin de François Hollande. Alors que Valérie Trierweiler venait tout juste de publier un livre assassin sur sa relation avec le Président, c’est au tour de Julie Gayet, quelques heures plus tard, d’annoncer la sortie « très prochaine » de son nouveau (et mystérieux) film intitulé « Ta gueule, sale morue ».

Le scénario

Ecrit à la hâte sur le coin d’une nappe en papier, le scénario de « Ta gueule, sale morue » retrace les péripéties d’un classique « triangle amoureux » dans la France du moyen-âge.

Ensorcelé par une vieille sorcière, un jeune et brillant roi vit prisonnier dans son propre château. Inconscient du sortilège qui le force à partager l’intimité du laideron, le malheureux roi paraît, à la surprise de ses sujets, vouloir, et même apprécier cette situation.

Heureusement pour lui, une jeune et belle troubadour (interprétée par Julie Gayet) va rapidement découvrir le terrible secret. Immédiatement amoureuse, elle réussira à rompre le sort d’un baiser, rendant au roi toute sa clairvoyance.

Avec la complicité d’un ami cavalier, les deux tourtereaux se rencontreront alors régulièrement en cachette dans la maisonnette forestière de la belle ménestrel, jusqu’à ce que le roi retrouve sa force légendaire et chasse la vieille folle hors du château.

Déjà en tournage !

Le tournage aurait commencé en urgence ce matin dans le bois de Boulogne. Peu de décors, des dialogues improvisés, un financement personnel… Tout semble pensé pour accélérer au maximum la sortie du film, prévue mercredi prochain. L’actrice/productrice n’a pas encore souhaité s’exprimer sur les raisons de la brusque et étrange sortie de ce film, ni sur son titre pour le moins surprenant.

Crédit image : Mireille Ampilhac — originally posted to Flickr as Deauville 2007

Portée disparue en octobre 2012 puis brièvement localisée sur une image satellite en juin 2013, la popularité de François Hollande faisait l’objet d’intenses recherches jusqu’à ce jour où, faute d’espoir et de budget, ces dernières ont été définitivement abandonnées. Retour sur un an et demi d’investigation.

11 octobre 2012 : Les brigades cynophiles autour de l’Elysée

Ce jour là, l’affolement règne à l’Elysée : La popularité de François Hollande vient soudainement de disparaître sans laisser de trace. Fugue, enlèvement… ou pire ? L’inquiétude est grande dans l’entourage de la popularité de François Hollande. Immédiatement, les gendarmes et leurs chiens se mettent à sa recherche dans les bâtiments et dans le parc de l’Elysée. Sans résultat. Le Cpt Alban Deaunez, responsable des recherches avait déclaré :

Nous avons découvert par hasard la popularité sans vie de Nadine Morano, gisant dans un fourré du parc de l’Elysée, salement amochée. Mais aucune trace de celle de M. Hollande

13 octobre 2012 : Le périmètre des recherches est agrandi

Les gendarmes recherchent désormais la popularité de François Hollande dans l’Elysée, son parc et la rue du Faubourg Saint-Honoré qui jouxte le palais.

14 octobre 2012 : Une brigade sinophile tente sa chance à Chinatown

Sur une intuition spontanée du Capitaine Alban Deaunez, responsable des recherches, la brigade sinophile de la gendarmerie se rend en urgence dans le quartier chinois de la capitale. L’intuition n’était pas bonne, retour à la case départ.

Novembre 2012 : Le périmètre devient national

Dans tout le territoire, les gendarmes recherchent la popularité de François Hollande. Les lieux les plus propices à la disparition de popularité sont privilégiés : salles de meeting, studios de télévision, marchés, hôtels Accord, etc.

16 février 2013 : Aperçue par un témoin

C’est à Dijon qu’un patron de bar de 52 ans affirme avoir aperçu, vers 23h30 heure provinciale,  la popularité de François Hollande. Amaigrie et visiblement blessée, elle aurait pris la fuite sans régler ses consommations. A ce sujet le Cpt Deaunez avait déclaré :

La popularité de François Hollande est assez gravement blessée. D’après les témoignages que nous avons recueillis, l’arme qui a causé ces blessures pourrait être un discours de 22 ou 26 minutes. Des blessures multiples, probablement causées par une rafales de mesures fiscales ont également été aperçues.

Mars 2013 : La thèse criminelle gagne du terrain

Pour nombre d’observateurs avertis, la disparition de la popularité de François Hollande n’est pas un accident. Des rumeurs selon lesquelles le Président lui-même serait derrière la disparition de sa popularité se propagent.

Juin 2013 : L’espoir  ? La popularité de François Hollande aperçue sur une image satellite

Un satellite de télécommunication belge aurait localisé la popularité de François Hollande aux alentours de Rouen, ville de naissance du Président. L’information ne sera jamais confirmée. Un expert de l’entreprise d’exploitation du satellite avait déclaré :

Nous avons reconstitué la trajectoire de la popularité de François Hollande, elle est relativement prédictible au début, devient chaotique, puis disparaît d’un coup. Aujourd’hui, elle peut être n’importe où.

Mars 2014 : La popularité d’Emmanuel Vals se lance dans les recherches

Coup de théâtre, geste désespéré, dernier espoir : La popularité d’Emmanuel Valls en personne décide de partir, seule, à la recherche de celle de François Hollande. Elle reviendra quelques semaines plus tard, diminuée, exténuée mais surtout bredouille.

Juin 2014 : Abandon des recherches

C’est fini. Tout a été tenté, en vain. Si la popularité est encore en vie, ce qui est jugé « hautement improbable » par les experts, elle reviendra peut-être d’elle-même estiment certains. Pour d’autres, elle aurait refait sa vie en Bolivie sous le nom d’emprunt de « Popularidad del Senior Pedro Oliveira da Figueira », un élu local de la ville de Santa Cruz.

Si vous apercevez la popularité de François Hollande, contactez immédiatement la gendarmerie la plus proche, tout en essayant de ne pas la perdre de vue.