Scandale à Kiloutou : Ils voulaient « louer une meuf » pour le weekend

Scandale à Kiloutou : Ils voulaient « louer une meuf » pour le weekend

3


STRASBOURG (Bas-Rhin) – Non, Kiloutou ne loue pas tout. C’est en tout cas ce qu’ont appris à leur dépend deux jeunes Strasbourgeois de 22 et 23 ans. Débarquant dans la célèbre enseigne de location de matériel de BTP samedi matin dernier aux alentours de onze heures, les deux individus annoncent leur désir de « louer une meuf pour le weekend ».

Croyant à une plaisanterie, l’employé d’accueil leur indique avec humour le nom d’une boite de nuit locale, où ils pourront « obtenir gratuitement ce que nous ne louons pas ici ». Mais les jeunes gens ne plaisantent pas. L’un d’eux aurait, selon des témoins,  empoigné l’employé par le col avant de hurler : « Vous disez que vous louez tout ! Hein ? Alors elles sont où les meufs qu’on peut louer ? ».

En quelques secondes la situation dégénère, l’un des individus essayant d’entraîner une cliente vers un abris de chantier 9m² pour 4 personnes, WC inclus, déplaçable grâce à sa remorque intégrée, avant d’être interrompu pas son complice, lui conseillant de « ne pas faire ça ici« , ajoutant grossièrement que la cliente en question n’est pas de son goût et « n’a pas l’air à louer« .

Comprenant finalement qu’ils n’obtiendraient pas ce qu’ils cherchent, les deux individus décident soudainement de s’enfuir en volant un engin de chantier. Malheureusement pour eux, la clef de ce dernier n’était pas présente sur le véhicule, qui ne contenait de toute façon pas d’essence. Interpellé par les forces de l’ordre, les deux strasbourgeois passeront la nuit au poste, seuls.

Sebastien Pohls
Après 19 ans passés à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ), Sébastien ressent l'envie de pratiquer lui aussi cette discipline. Il abandonne alors le monde du ménage et du nettoyage industriel pour se lancer à fond dans sa nouvelle passion. Rejeté partout ailleurs, Sébastien rejoint le Daily Béret en 2013.

3 COMMENTS

  1. Pareil, moi j’y suis allé pour louer un lance-flammes; et bien, ils n’en louaient pas !
    Je suis très désappointé.
    J’en avais besoin pour enlever les feuilles mortes dans le lotissement…

Poster une réponse