Monthly Archives: mars 2016

6

La célèbre marque de gateaux et de confitures « Bonne Maman » sera prochainement rebaptisée « La Milf », un véritable virage marketing pour une entreprise à la communication plutôt traditionnelle. Mais que signifie donc ce curieux mot « milf » ? Il s’agit d’un acronyme, issu de la culture Internet, signifiant « Mum I’d Like to F*** » ou en français « Une maman avec qui je passerai bien un moment ».

Pour Annabelle Loche, directrice marketing de l’entreprise Andros, société mère de la marque « Bonne Maman », ce changement de nom s’inscrit au centre d’une politique plus globale de refonte complète le la communication de l’entreprise :

« Une qualité irréprochable et une bonne visibilité sur Internet sont dorénavant les deux mamelles du succès. Et aujourd’hui, pour être visible sur Internet, il faut faire du ‘lol’, et c’est exactement ce que nous avons décidé de faire.« 

« Mamie Nova » devient « Mémé Cougar »

« Bonne Maman » ne sera donc pas la seule marque à subir une cure de rajeunissement. Ainsi, les célèbres desserts lactés « Mamie Nova » deviendront prochainement les desserts « Mémé Cougar », faisant une fois de plus référence à la culture Internet, où une « cougar » désigne une femme d’un certain âge, attirée par de jeunes hommes d’un âge moindre.

Le changement ne touchera pas seulement le nom des marques, puisque de nouvelles déclinaisons seront créées pour l’occasion, comme le yaourt goût « banane verte » ou les barres aux céréales et aux fruits « Méno-Pause-Fraîcheur ».

172

AUBENAS (07) – 850 pots sur liste d’attente : Rémy P est un apiculteur dépassé par son succès, où plutôt était car sa production vient d’être stoppée net par les autorités ardéchoises. Son miel contenait en effet une quantité importante de THC (tétra-hydro-cannabinol), le composé psycho-actif du cannabis, estimée selon un expert local à « un bon quart de joint bien chargé par tartine ». D’où provenait cette substance illégale ? De la plantation tout aussi illégale de son voisin, qui sous couvert de cultiver la châtaigne maintenait également un cheptel de près de 200 pieds de cannabis, cachés parmi les arbres et autres végétaux de son domaine de plusieurs hectares. « Les abeilles devaient butiner les plantes du voisin, au lieu de butiner les châtaigners.. » conjecturait le jeune apiculteur lors d’un point presse.

Une abeille butinant un plant de cannabis ardéchois
Une abeille butinant un plant de cannabis ardéchois

Un café, du pain… et de la Skunk !

C’est un père de famille albenassien qui a découvert le pot-aux-roses en faisant passer un bilan sanguin à ses deux enfants de 7 et 9 ans. « Théo et Théa sont habituellement des enfants très excités, leur mère et moi avons beaucoup de difficultés à canaliser leur énergie. Mais depuis quelques temps, ils étaient très calmes… Trop calmes même; Théo s’est mis à écouter du Sinsemilia en boucle dans sa chambre et un dimanche, Théa a regardé une motte de beurre fondre pendant 5 heures d’affilé, en rigolant. On s’est beaucoup inquiétés » déclarait-il, admettant que lui-même et sa femme avaient également développé « un certain penchant » pour ce miel.

Fini la lune de miel

Mais si beaucoup se félicitent de l’arrêt de la production du « space miel », ce n’est pas le cas de tous les consommateurs, à l’instar de Jean-Tristan Spliffe, 45 ans, l’un des plus gros clients de Rémy qui lui se déclare très déçu. « Avec ce miel je me sens beaucoup mieux, je n’ai plus mes douleurs matinales, je suis de meilleure humeur et j’avais même arrêté de boire ! Là, je sais pas ce que je vais devenir.. j’étais à un pot et demi par jour, arrêter d’un coup va être dur, très dur.. » confiait-il, ajoutant que « si les abeilles trouvent ça bon, c’est que ça peut pas être mauvais pour les gens ».

Examiné en laboratoire, ce miel spécial s’est révélé particulièrement concentré en molécules psycho-actives, comme le résume Océane, une jeune lycéenne, consommatrice malgré elle :

« Les miels, il y en a des clairs, il y en a des foncés. Avec celui-là c’est clair : t’es défoncé ! »

Même son de cloche pour Lucette, 78 ans, qui restera longtemps nostalgique de ce « miel magique », qu’elle et ses amies consommaient régulièrement en début de soirée, sous forme de « grog » ou dans la tisane : « Nos parties de Scrabble ne seront plus aussi amusantes; moi ça m’est bien égal ce qu’ils mettaient dans ce miel tant que c’est bio, comme ils disent. Ah si vous aviez vu nos parties ! Qu’est-ce qu’on a ri ! Et pis on osait en mettre des mots coquins ! Je peux vous le dire, une fois j’ai tellement ri avec le mot que la Nini a posé que je me suis fait dessus ! Mon Dieu, quelle rigolade ! ».

Même si la justice n’a pas encore tranché, Rémy P ne pense pas être inquiété, contrairement à son voisin qui a déjà été incarcéré : « Je suis un apiculteur moi, pas un dealer. Si je deviens responsable des faits et gestes de chacune de mes abeilles alors on va où là ? ». Réponse le 31 avril prochain au tribunal de moyenne instance d’Aubenas.

La Rédaction

18

Ce test va mettre au défi votre volonté.

Vous devez cliquer une fois, et une fois seulement, sur le bouton ci-dessous (pas ci-dessus).

Cliquez sur ce bouton une seconde fois et vous aurez perdu (enfin pas tout perdu quand même 😉 )


Bonne chance.

2

La journée de la femme est l’occasion idéale de faire le point, objectivement. « femme » et « homme » sont-ils si différents ? Contrairement à tout ce que l’on peut entendre, nous au Daily Béret, pensons que non. Voici donc 5 raisons pour lesquelles « femme » et « homme » sont, en réalité, très proches.

1) « femme » et « homme » ont le même score au Scrabble

‘F’ et ‘H’ : 4 points. ‘E’ et ‘O’ : 1 point. ‘MME’ : 5 points.

‘femme’ et ‘homme’ valent (au Scrabble) exactement la même chose : 10 points. Coincidence ?

2) ‘homme’ et ‘femme’ ont autant de lettres l’un que l’autre

Qu’on parle d’ « homme » ou qu’on parle de « femme », peu importe, les deux comportent exactement 5 lettres. Qu’on ne vienne pas nous parler d’inégalités après une telle constatation. Mais ce n’est pas fini !

3) ‘femme’ et ‘homme’ finissent par ‘mme’

Comme dans la vie, ‘homme’ et ‘femme’ commencent différemment, mais ils finissent pareil.

4) Au pluriel, les points 1 et 2 restent vrai ! Il faut un peu adapter le point 3 par contre

On pourrait imaginer que « femme » et « homme » sont similaires au singulier, mais qu’une fois au pluriel, l’un domine l’autre… Et bien pas du tout ! « hommes » et « femmes » valent 11 points au Scrabble, ont chacun 6 lettres et finissent tous les deux par « mmes » !

5) ‘homme’ et ‘femme’ ont le même nombre de voyelles

Ils en ont 2 !

6) BONUS : ‘femme’ et ‘homme’ ont le même nombre de consonnes

Qu' »homme » et « femme » possèdent le même nombre de voyelles était déjà surprenant. Qu’ils possèdent, en plus, le même nombre de consonnes est tout à fait étonnant.