Elle tombe mystérieusement enceinte après un baptême de parachute en tandem

Elle tombe mystérieusement enceinte après un baptême de parachute en tandem

1


Bordeaux, Gironde – Rose-Marie attendait beaucoup de ce saut en parachute, mais certainement pas un enfant. Pourtant, le 20 mai dernier, lors d’une visite médicale de routine, la discrète bibliothécaire Bordelaise de 37 ans apprend avec stupeur qu’elle est enceinte d’un peu plus de 6 mois. Le problème ? Rose-Marie est une célibataire endurcie depuis plusieurs années. Sa grossesse déniée est donc un mystère.

Intervention divine ?

Certaine de n’avoir eu aucun contact physique rapproché et volontaire avec un homme depuis environ 10 ans, Rose-Marie F. porte plainte contre X pour viol auprès du commissariat de son quartier. Avec l’aide des enquêteurs, la Bordelaise remonte le temps, essayant de comprendre ce qui a bien pu se passer vers cette fin du mois de septembre 2014.

Très rapidement, les soupçons se portent vers un baptême de parachute en tandem, que les amies de Rose-Marie lui avait offert et qu’elle a effectué au-dessus du bassin d’Arcachon le 22 septembre 2014. Très croyante, cette dernière pense d’abord à une intervention divine due « à la plus grande proximité avec Dieu ». Cette hypothèse est rapidement écartée par les enquêteurs, qui se focalisent sur le saut en tandem et particulièrement sur l’instructeur de l’époque, un certain Manuel S, qui a depuis disparu de la circulation.

50 petites secondes de chute

Selon son dossier médical, Manuel S souffre de « précocité » ce qui, pour les gendarmes, « colle » parfaitement avec le mode opératoire utilisé. « 50 secondes c’est à la fois court et long. Si le suspect se préparait dans l’avion pendant la phase d’approche, il a eu largement le temps de finir avant l’ouverture du parachute » conjecture le Cpt Michel Rambert de la P.J. de Bordeaux. « Car nous pensons qu’après l’ouverture du parachute, mademoiselle F. se serait probablement rendu compte de ce qu’il se passait » ajoute-t-il.

7éme ciel

Interrogée sur ses sensations pendant ces 50 secondes de chute libre, Rose-Marie F évoque des sensations si fortes qu’il est difficile d’en déterminer l’origine : « C’était très violent, il y avait du bruit du vent, ça secouait beaucoup, mais je me rappelle avoir senti une sensation agréable, au niveau de mon ventre, comme des picotements, mais je pensais que c’était dû à la chute libre. Mais vous savez je n’ai pas beaucoup d’expérience, que ce soit en parachute ou en homme, alors comment voulez-vous que je devine ? ».

Si l’enquête confirme la paternité de Manuel S, le futur enfant pourrait bien devenir le tout premier humain à avoir officiellement été conçu lors d’une chute libre à plus de 200 km/h. « Un cadeau du ciel tout de même » relativise Rose-Marie.

Sebastien Pohls
Après 19 ans passés à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ), Sébastien ressent l'envie de pratiquer lui aussi cette discipline. Il abandonne alors le monde du ménage et du nettoyage industriel pour se lancer à fond dans sa nouvelle passion. Rejeté partout ailleurs, Sébastien rejoint le Daily Béret en 2013.

1 COMMENT

Poster une réponse