Mordu par un ragondin, un figurant de « The Walking Dead » contracte la...

Mordu par un ragondin, un figurant de « The Walking Dead » contracte la rage

0 1849


Un Américain de 37 ans, figurant «zombie», a contracté la rage lors du tournage du second épisode de la saison 6 de la série à succès « The Walking Dead » diffusée sur la chaîne américaine AMC. Actuellement entre la vie et la mort, cet apprenti acteur, père de 3 enfants, aurait transmis le virus de la rage à d’autres figurants et membres des équipes techniques lors de sa phase d’incubation, même si cette information n’est pas encore confirmée.

« Une épidémie n’est pas à exclure »

Selon le virologue Géorgien James Fisher qui l’a analysé, le figurant (dont l’identité n’a pas été communiquée) était porteur de la souche depuis plus de 3 semaines lorsque le diagnostic a été confirmé. « Il [le figurant, ndlr;] a pu transmettre le virus rabique a plusieurs dizaines, voire centaines de personnes si le sang qu’il a perdu du fait de sa morsure et d’un autre accident de tournage a été en contact avec la nourriture ou l’eau distribuée aux équipes » a affirmé le spécialiste au micro de KRMB, l’une des 3 radios locales de cette zone forestière de Géorgie où se déroule le tournage.

Plus commune chez les animaux, la rage touche parfois l’homme même si les cas restent exceptionnels. Dans ce cas, c’est un rongeur malade qui a transmis le virus, a déterminé l’enquête.

Modification du système nerveux

Selon le site de l’Institut Pasteur,  la rage provoque un changement dans le fonctionnement du système nerveux. Les neurones, attaqués par le virus, envoient des ordres inhabituels aux organes, provoquant des modifications de la respiration et du rythme cardiaque par exemple.

Dans une seconde phase, le comportement global se trouve modifié : Agitation excessive, anxiété et agressivité font leur apparition.

Puis la mort survient, généralement précédée d’une période de coma plus ou moins longue.

Inquiétude sur le « camp »

L’inquiétude est à son comble sur les lieux du tournage depuis que certains des figurants qui ont été en contact avec le malade ont été placés en quarantaine. « Certains d’entre nous ont l’air vraiment malades. On avait l’habitude d’en rire, à cause de nos maquillages qui ne donnent pas vraiment bonne mine, mais aujourd’hui plus personne ne rigole, c’est du sérieux cette fois » déclarait, à travers une paroi plastifiée, l’un des figurants placé en isolement.

Les producteurs de la série ont dores et déjà annoncé que cette saison 6 pourrait être annulée dans le cas où trop de figurants mourraient. « Pour le moment, un seul malade est confirmé, il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure. Nous avons pris toutes les précautions nécessaires. » a rassuré sur Twitter Robert Kirkman, l’un des deux créateurs de la série.

Après 19 ans passés à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ), Sébastien ressent l'envie de pratiquer lui aussi cette discipline. Il abandonne alors le monde du ménage et du nettoyage industriel pour se lancer à fond dans sa nouvelle passion. Rejeté partout ailleurs, Sébastien rejoint le Daily Béret en 2013.

NO COMMENTS

Poster une réponse