Monthly Archives: octobre 2014

1

Le PDG du géant de l’électronique coréen Samsung, Lee Kun-Hee, a annoncé publiquement aujourd’hui sa bisexualité et a également avoué être « un peu zoophile ». Cette annonce, surprenante de la part d’un dirigeant connu pour sa discrétion concernant sa vie privée, coïncide étrangement avec celle, hier soir, du PDG d’Apple Tim Cook qui dévoilait son homosexualité à la presse américaine.

Selon certains observateur, l’homosexualité du président d’Apple pourrait « donner un boost » à la marque, en ajoutant à son image déjà très positive, une nouvelle composante « d’ouverture et de tolérance ». Pour d’autres, le fait que le successeur de Steve Jobs soit gay est « juste super cool » ou encore « so 2014 ». Parallèlement, de nombreux utilisateurs gay d’Android ont d’ores et déjà annoncé sur Twitter leur intention de changer pour Apple.

Selon les spécialistes de la presse people asiatique, Lee Kun-Hee, PDG de Samsung, serait « tout sauf bi » et sa prétendue zoophilie ne serait qu’un « effet d’annonce » pour « avoir l’air encore plus cool que Tim Cook« .

Seul le futur dira laquelle des deux annonces a eu le meilleur impact sur les ventes de smartphones et autres tablettes. Pendant ce temps, les réseaux sociaux attendent toujours l’annonce du nouveau président de Microsoft. Beaucoup anticipent qu’il s’agirait en fait d’une femme.

1

Suivant sans doute le (mauvais) exemple de leurs aînés les « clowns méchants », qui terrorisent et agressent depuis quelques semaines des passants aux hasard pour poster les vidéos de leurs exploits sur Internet, des écolières (de 3 à 7 ans) se déguisent en « Dora l’exploratrice » depuis quelques jours et agressent, elles aussi, des inconnus dans les rues de Lyon.

Martine Bozeau, une professeure des écoles de 39 ans agressée hier dans le 7ème arrondissement de Lyon par deux « méchantes Doras » est encore sous le choc : « J’attendais le bus pour rentrer chez moi quand j’ai vu deux petites filles portant des masques et des costumes de Dora l’exploratrice s’approcher de moi. L’une restait en retrait et filmait avec son téléphone, l’autre hurlait ‘Sac-à-dos !! Sac-à-dos !!’» a expliqué la victime aux forces de l’ordre.

Contre toute attente, la fillette hurlante de 4 ans s’est alors saisit de son sac « Dora l’exploratrice » contenant des parpaings et s’est mise à frapper l’institutrice hébétée, devant une dizaine de témoins qui, paralysés par la peur ou l’étonnement, ne sont pas intervenus. La célibataire de 39 ans s’en tirera avec des blessures aux jambes et une « foi amoindri en l’humanité ». Etant donné leur âge, les deux fillettes n’écoperont d’aucune peine, si ce n’est 3 jours de privation de goûter avec sursis pour celle qui filmait.

Lundi c’est une auxiliaire de vie scolaire qui se faisait menacer d’une manière similaire à Bordeaux. Les deux Doras, brandissant des couteaux, n’avaient pu être identifiées et la vidéo qu’elles avaient postée sur le site de partage de vidéo YouTube, vue plus d’un million de fois, a été retirée depuis.

La violence gratuite sous déguisement est-elle tendance ? Il semblerait bien que oui. Hier, à Lille, un individu portant un masque d’Eric Zemmour sur le visage a fait irruption dans une librairie et a bombardé les clients d’exemplaires du livre « Le suicide français » en criant « Vous voulez pas vous suicider ? Je vais vous aider ! ».

 

 

0

 

A trajet équivalent, voyager en train en France coûte souvent plus cher que de prendre l’avion : Une injustice inacceptable que déplore Guillaume Pepy, P-DG de la SNCF : « Les avions se déplacent dans l’air, qui est gratuit. Nos trains, eux, se déplacent sur de grandes barres de fer très coûteuses, c’est de la concurrence déloyale, tout simplement. Voilà pourquoi nous allons devoir sous-traiter toute la partie ‘déplacement d’un point à un autre‘ de nos wagons voyageurs à Easyjet, tout en gardant le contrôle de la partie ‘service à bord ».

Le géant français du ferroviaire entend donc conserver précieusement « tout ce qui fait le charme du train français » et sa renommée internationale. Ainsi, il sera toujours possible de grimper dans un wagon à la dernière minute, de s’asseoir n’importe où, d’ouvrir les fenêtres ou de fumer dans les toilettes. Le bruit berçant et si caractéristique de la rencontre métallique des roues et des rails sera reproduit numériquement, le bruit des réacteurs sera quant à lui annulé.

« Frauder, frapper les contrôleurs et importuner les passagers avec de la musique de merde sera toujours possible même si cela n’est en aucun cas encouragé » précise Guillaume Pepy. « Nous avons également conclut un accord avec Easyjet qui devra contractuellement ajouter une composante aléatoire à ses horaires, mais aussi à ses plans de vols, ce qui n’était pas possible avec le déplacement terrestre sur des rails« .

De leur côté, les employés de la SNCF se sont déclarés intrigués par ce projet et ont d’ores et déjà planifié quelques semaines de grève afin d’y réfléchir tranquillement.

0

 

Voilà 73 jours qu’il avait disparu, sans laisser la moindre trace. Une interminable période de plus de deux mois pendant laquelle famille et proches ont imaginé le pire. Mais mercredi soir dernier, à 23h07 précise, le cauchemar prend soudainement fin : Antoine Garrot, jeune infirmier rennais de 27 ans refait surface. Surprise : Il vit désormais en couple avec un homme en Tanzanie où il exerce en tant que catcheur professionnel. Reportage.

Depuis que le jeune homme a involontairement donné signe de vie en se connectant à distance à sa page Facebook, le soulagement cède peu à peu la place à l’incompréhension chez les proches de cet infirmier « sans histoires ».

« En Tanzanie ? Antoine n’a jamais aimé les pays chauds, il a peur des maladies et des insectes. Ça n’a aucun sens. Je ne comprends pas ce qui lui a pris. » s’étonnait Arnaud, un de ses amis proches.

La plupart des gens passent ces tests mais n’agissent pas derrière. Moi j’ai pris ma vie en main.

« Quel pays est fait pour toi ? »

D’après les premiers éléments de l’enquête, des tests de personnalité circulant sur le réseau social Facebook pourraient être à l’origine des changements radicaux qu’Antoine Garrot a opéré sur sa propre vie. Le capitaine Alban Donnez de la P.J. de Rennes et responsable de l’enquête prend en tout cas très au sérieux cette hypothèse :

Chaque caractéristique de la nouvelle vie de M. Garrot peut être corrélée avec le résultat d’un des tests qu’il a passés sur internet et postés sur Facebook. Il semble avoir décidé de mettre en application chacune de ces conclusions.

Une famille effondrée

Candice Garrot, la femme d’Antoine, est toujours sous le choc. Une cellule psychologique a été mise en place pour elle et leur garçon de 5 ans. « J’ai refusé d’y croire. J’étais certaine que c’était impossible. Il ne pouvait pas… [pleurs] …être avec un jeune black… une homme ! C’était pas possible vous comprenez ? Et puis il m’a envoyé cette vidéo… ».

Apparemment satisfait de sa « nouvelle vie », Antoine Garrot a tenté de se justifier, d’expliquer son geste à sa famille, à travers une vidéo de 17 minutes où l’on peut découvrir sa nouvelle « habitation » dans les environs de Marangu (petite ville verdoyante bordant le parc national du mont Kilimandjaro), son nouveau compagnon Mukumba et même « Plug« , leur petit singe bonobo de compagnie.

Ces tests m’ont vraiment ouvert les yeux. Même toi, Candice, tu étais d’accord quand mon test « Pour quel métier es-tu fait ? » a dit que je devrais être un catcheur, tu te rappelles ? Je suis tellement désolé.. Mais je ne pouvais plus vivre dans le mensonge. Aujourd’hui j’apprend le métier de catcheur, qui n’existe pas vraiment ici, mais je sais qu’il est fait pour moi.

Plus loin dans la vidéo, l’ex infirmier père de famille mentionne sa nouvelle orientation sexuelle :

Tout le monde avait bien ri quand le test sur la véritable orientation sexuelle avait révélé que j’étais homo… Mais le test disait vrai, enfin je crois… Assumer cette homosexualité n’a pas été facile au début… Mais Mukumba a été très doux, très patient… Vous me manquez mais aujourd’hui j’ai l’impression de vivre MA vie, pas celle d’un autre.

A l’heure de publier cet article, nous apprenions que Mukumba, le nouveau compagnon d’Antoine, venait lui aussi de passer la même série de test. Il s’apprête à quitter sa Tanzanie natale, Antoine et son métier de guide de montagne pour devenir politicien en Islande.

1

Alors que les ventes de son ouvrage « Le suicide français » dépassent désormais les 300 000 exemplaires, on apprenait ce matin que le polémiste Eric Zemmour ne serait pas l’auteur de son livre. C’est Jean-Jacques Blanc, nègre littéraire qui l’affirmait ce matin sur les ondes de Rance-Inter :

« Je n’aurais jamais cru que cela marcherait aussi bien, pourtant je me suis pas foulé, j’ai pris des faits historiques, des chiffres, un peu au hasard et je les ai instrumentalisés à mort ! Par contre, il y a quand même eu pas mal de boulot de documentation, pour chercher dans la botte de foin les petites aiguilles qui allaient dans le sens voulu. Et croyez moi, c’est du travail ! J’ai sous-traité ce boulot là à des chinois.« 

« Monsieur Zemmour m’a donné les grandes lignes : parler de la disparition des vraies valeurs morales, de Pétain, de la disparition du respect, des juifs, de l’homosexualisation du pays et du fait qu’avant on avait Tintin, Bob Morane et Buck Danny alors qu’aujourd’hui c’est « La vie d’Adèle », Bob l’Éponge et compagnie. Il m’a demandé d’y aller fort. Il m’a dit que si une idée n’est pas toute noire ou toute blanche, les gens ne l’intègrent pas. »

Du côté de l’éditeur (Flammarien), on minimise la nouvelle. Contactée par téléphone, la porte-parole de la société d’édition relativise : « Aujourd’hui plus personne n’écrit ses propres livres, on sous-traite, et puis de toute façon ce qui compte vraiment c’est le titre, le buzz et à la limite, la quatrième de couverture ».

1

Depuis quelques jours circulent sur la toile 5 pixels volés de la présidente du Parti Chrétien-Démocrate Christine Boutin dénudée. Personne ne sait encore comment les hackers se sont procuré ces pixels intimes, même si l’hypothèse du hacking de smartphone émerge aujourd’hui largement.

Ces pixels, nous avons choisi de vous les montrer. Devoir d’information, article racoleur ou voyeurisme, nous vous laissons le soin d’en juger en votre âme et conscience.

Avertissement : Soyez responsables, ne montrez pas ces images à des personnes trop jeunes ou sensibles. Une fois vus, certains pixels ne peuvent plus jamais s’oublier.

2

 

Dans une interview accordée ce matin à « Gaule FM », la députée européenne s’est vivement indignée de l’existence d’une « multitude d’écoles de voile » en France.

Alors que le journaliste l’interrogeait sur le nombre inquiétant de jeunes français s’engageant sur la voie du djihadisme, l’ancienne ministre a alors fait ce parallèle surprenant : « Savez-vous qu’il existe, aujourd’hui, en France, des écoles de voile islamique ? Et après on s’étonne que nos jeunes deviennent des terroristes ? »

« J’ai regardé sur Google Maps : La plus grosse concentration de ces écoles se situe sur la côte méditerranéenne, là où l’immigration illégale est la plus forte. »

« Comment un pays laïque comme le notre peut-il, en 2014, justifier l’existence de telles écoles ? » s’est ensuite interrogée Nadine Morano. « J’ai fait moi-même une recherche, il existe des dizaines de ces écoles. Et vous savez quoi monsieur De Cressy ? J’ai regardé sur Google Maps : La plus grosse concentration de ces établissements d’endoctrinement se situe sur la côte méditerranéenne, là où l’immigration illégale est la plus forte. Coïncidence ? Non. Je ne crois pas au hasard moi. »

« Il faut fermer ces écoles de la haine au plus vite, il en va de la survie de la nation » a conclut la députée européenne.

1

 

Bonne nouvelle. Les besoins nationaux en Bonne Conscience Écologique sont désormais couvert à 85% par le parc éolien français. Visibles à plusieurs kilomètres, ces immenses constructions blanches sont à elles seules quasi suffisantes pour éliminer la culpabilité environnementale de la population et apaiser les consciences.

« On fait quand même pas mal de trucs pour la planète finalement »

« A chaque fois que je vois ces éoliennes sur la colline, je me dis qu’on fait quand même pas mal de trucs pour la planète finalement, que des gens s’occupent de tout ça. C’est rassurant ! » confie Patrick L. père de 2 enfants et conducteur d’un SUV « à l’épreuve de la ville ».

« A mon avis, ça compense le gaz de kyste, le nucléaire et tout ça… large. Si t’ajoutes à ça les anneaux solaire, l’énergie vibro-électrique des rivières et le co-pâturage, c’est bon quoi… »

« Ça doit se voir »

L’énergie éolienne française, qui représente moins de 3% de l’électricité produite, a l’avantage d’être bien visible : LE facteur primordial pour générer suffisamment de Bonne Conscience Écologique.

« Heureusement que les centrales nucléaires sont assez discrètes, de part leur rareté, sinon la Bonne Conscience Écologique en prendrait un sacré coup ! » analyse Christiane Balbec, Responsable Bonne Conscience au ministère de l’Environnement. « Nous pensons pouvoir passer à 100% de Bonne Conscience d’ici 2017, en utilisant l’énergie produite par les éoliennes pour les faire clignoter et projeter des fleurs dans le ciel avec des lasers géants«  espère-t-elle.

1

Le palmarès 2014 vient de tomber : Google Chrome est à nouveau le navigateur préféré des français. Côté perdants, c’est la déception pour le navigateur Michel Desjoyeaux qui perd 3 places, pénalisé par un affichage excessif de publicités. Internet Explorer, le navigateur de Microsoft, continue sa dérive et coule, lentement mais sûrement, vers le fond du classement. Les explications des spécialistes.

Google Chrome est clairement le navigateur le plus rapide, il se charge en moins de 10 secondes. Comparé aux 2 jours nécessaires pour charger le bateau de Michel Desjoyeaux, il n’y a pas photo »

Quelles sont les caractéristiques d’un excellent navigateur ? Si l’on s’en tient à la dernière édition du sondage, commandité conjointement par PC Magazine et Skippers Mag, la vitesse est le critère déterminant : « Google Chrome est clairement le navigateur le plus rapide, il se charge en moins de 10 secondes. Comparé aux 2 jours nécessaires pour charger le bateau de Michel Desjoyeaux, il n’y a pas photo » s’exclame victorieusement Aldric Michaud, journaliste à PC Magazine.navigateurs.jpg

« Une fois lancé, Michel ne s’arrête plus, la navigation peut durer des semaines… »

Pour André Dallerta, rédacteur en chef de Skippers Mag, l’argument de la vitesse est simpliste et réducteur : « Chrome se charge peut-être plus vite, mais une fois lancé, Michel ne s’arrête plus, la navigation peut durer des semaines d’affilé sans redémarrage inopiné. On ne peut pas en dire autant du navigateur de Google » rectifie-il. Le journaliste précise également, dans un communiqué de presse accompagnant le classement officiel, que la vitesse moyenne du navigateur gagnant, 127 kilo-octets par secondes, n’est pas vraiment comparable aux 28 nœuds de moyenne de Florence Arthaud : « Lors des tests, les conditions du réseau Internet étaient parfaites alors que Florence a souffert d’une météo capricieuse et particulièrement défavorable ».

Autre point majeur de dissensions, l’affichage de publicités : « Oui, Google Chrome montre moins de publicités, mais Michel et Florence doivent être sponsorisés pour survivre alors que Chrome non. C’est pour moi une forme de concurrence déloyale » s’offusque André Dallerta, estimant le classement injuste. Certains points techniques empêchent, toujours selon le spécialiste maritime, une comparaison impartiale : « Chrome ou Firefox peuvent ouvrir autant de fenêtres qu’ils veulent, si Florence et Michel font la même chose en pleine navigation, ils coulent ».

Pour Aldric Michaud de PC Magazine, c’est à la gestion du langage Javascript que les navigateurs traditionnels doivent leur défaite cette année : « Chrome s’en sort remarquablement bien, effectuant sur un processeur classique jusqu’à 150000 opérations par secondes. En comparaison, Florence et Michel sont vraiment à la traîne… Florence a effectué une vingtaine de divisions en une heure… et la moitié étaient fausses. Michel a tout simplement refusé de les faire et de toutes façons il ne sait même pas ce qu’est javascript » ironise-t-il.

Question look finalement, les utilisateurs sont partagés. Simon, 24 ans, jusqu’alors fan de Firefox et de son look « sympa et personnalisable » s’oriente progressivement vers les navigateurs plus classiques : « J’aime bien Michel Desjoyeaux et sa barbe de 3 jours, on sent la sagesse, l’expérience… avec son look bourru un peu old-school, je me sens en confiance ». Pour Samira, sa compagne de 22 ans, Internet Explorer reste la référence en matière de navigation : « Avec IE je sais où je vais, je risque pas d’aller m’échouer n’importe où en touchant le moindre bouton. Et moi qui aime les grandes étendues de bleu, je suis plutôt contente quand il plante ».

8

Selon des paléontologues danois l’explication serait non seulement plausible mais « très probable ». Depuis l’invalidation de la « théorie de la météorite », les scientifiques sont sur les dents : Comment ces animaux invincibles, omnivores, trônant au sommet de la chaîne alimentaire ont-ils pu disparaître en quelques générations à peine ? L’explication a de quoi faire froid dans le dos.

Des changements sociétaux énormes ont eu lieu chez les dinosaures quelques décennies avant leur extinction : voici un fait sur lequel tous les paléontologues s’accordent. Changement de régime alimentaire (plus de végétaux, moins de viande), d’habitat, diminution de la fréquence et de l’intensité des comportements grégaires, ornements retrouvés à proximité de squelettes : autant d’indices qui ont menés les chercheurs danois sur une nouvelle voie.

Gaynosaure

« Chez les dinosaures, comme chez toute espèce évoluée, l’apprentissage prime sur l’instinct. L’apprentissage par mimétisme en particulier a permis aux dinosaures de prospérer pendant des millions d’années. Normalement, ce que nous appelons la « culture » est un trait positif de l’évolution, elle permet aux individus de partager des connaissance utiles à la survie, de s’adapter plus vite que la sélection naturelle. Mais parfois, la culture est fatale » explique Niels Holgersson, chef du Danish Institute for Moronic Studies et auteur de l’article.

Un seul couple de dinosaures homosexuels : c’est tout ce qu’il aura fallu pour aboutir à l’extinction totale de l’espèce. Copié par les plus jeunes, le comportement « déviant » (au sens évolutionniste du terme) mais nouveau et « populaire » se serait propagé comme une traînée de poudre, renforcé à chaque nouveau couple de « gaynosaures« , comme les désignent affectueusement les scientifiques danois.

« La majorité des êtres vivants ne comprennent pas le lien entre la fornication et l’enfantement. Les gaynosaures se sont sans doute rendu compte qu‘ils n’avaient plus d’enfants mais n’en comprenaient pas la cause réelle. Sinon ils auraient sans doute réagi avant qu’il ne soit trop tard » précise le professeur Holgersson dans les colonnes du journal scientifique « Paleotonlogy Today ».

De jeunes dinosaures influençables

Selon la simulation nano-informatique utilisée par les chercheurs pour valider leur hypothèse, l’épidémie aurait suivi une courbe exponentielle : 2% d’accroissement annuel des dinosaures homosexuels au début de la contagion, puis 4%, 8%, 16%, jusqu’à ce que tous les individus soient touchés. « Ça a l’air inoffensif au début, mais ça va très vite » prévient le professeur, qui rappelle les nombreuses similarités partagées entre humains et dinosaures.

« Je ne dis pas que l’homosexualité est un péril pour l’humanité; Seulement que, non contrôlée, elle peut entraîner l’anéantissement spontané et brutal d’une espèce entière » nuance le professeur Holgersson.

Les réactions affluent depuis la parution de l’article, parfois outrées, souvent conciliantes mais toujours objectives : « Si les dinosaures avaient existé, la théorie aurait été intéressante » a déclaré un représentant de l’union des paléo-créationnistes américains. « Ces vilaines bestioles sont bien trop brutes et dégoûtantes pour que cette théorie vale plus qu’une cacahuète. C’est faux, faux, faux et re-faux » s’insurgeait quant à elle la communauté gay internationale.