Un petit génie de l’informatique réussit à s’introduire dans une femme

Un petit génie de l’informatique réussit à s’introduire dans une femme

3

La communauté des « hackers » passionnés d’informatique n’en revient toujours pas : L’un des leurs a réussi l’exploit de déjouer toutes les stratégies de sécurité d’une femme, obtenant ainsi un accès illimité à ses ressources. Profitant d’une double vulnérabilité, l’informaticien a réussi à s’introduire au cœur du système pendant environ une minute. Décryptage.

Connu sur les forums de sécurité informatique sous le pseudonyme de « DarkAngel_666 », Geoffroy Ouanqueurre de son vrai nom est un étudiant de 25 ans passionné d’informatique qui vit chez ses parents dans la proche banlieue parisienne. C’est à la faveur d’une panne d’Internet dans son quartier que Geoffroy accepte l’invitation de trois amis « hackers » à aller boire un verre « IRL ».

L’alcool : une faille de sécurité bien connue

Geoffroy sirote tranquillement un verre de lait-fraise lorsqu’il remarque une jeune femme seule, attablée à côté d’eux.

C’était une fille sans extension, ni jpg ou mpg, une vraie fille

L’inconnue est « déprimée et fortement alcoolisée » des suites d’une violente rupture amoureuse, selon les témoignages de clients présents ce soir là. C’est elle qui approche l’informaticien, au moment où ses comparses sont partis chercher une troisième tournée de verres de lait. « J’ai tout de suite vu la faille, elle était en total buffer overflow et ne pouvait pas vérifier l’intégrité de mes données. Et puis son firewall était down, j’avais un accès total à sa RAM et ses APIs. Je l’ai floodée de fakes sur les perfs de mon propre système et après quelques dénis de service : bingo, I was in! ».

Injection de code

Sous les regards effarés de ses camarades, Geoffroy, sous une fausse ID,  fait tomber un à un les protocoles de sécurité de la jeune femme, obtenant des autorisations d’accès à des niveaux de plus en plus élevés, jusque là inconnus du groupe de hackers. C’est bientôt sur le parking du pub, dans la voiture de la jeune femme, que Geoffroy accède, pour la toute première fois, à des zones à accès vraiment restreint, réputées inaccessibles dans sa communauté. Après une rapide upload de 450 mégas de code génétique, le jeune informaticien rejoint bientôt ses amis, restés à l’intérieur du pub. Accueilli en héro, acclamé par ses amis, Geoffroy s’effondre sur une chaise, épuisé, hagard mais radieux.

Je.. je sais pas comment j’ai fait. J’ai fait ça sans algo, au feeling en mode « console ». Tout ce que je peux vous dire c’est.. WoW !!!

 

Sophie Blessant
Lauréate du prix Albert-Londres 2008 et du prix Pulitzer 2010, Sophie est docteure en Sciences du Langage, agrégée de philosophie, agrégée de mathématiques et mythomane. Elle affirme être l'auteur de plus de 8000 ouvrages et autant de brevets. En mai 2014 elle décline un poste prestigieux au ministère pour rejoindre le Daily Béret.

3 COMMENTS

Poster une réponse