EXCLUSIF : Le plan de la « friend-zone » révélé par un ancien détenu

EXCLUSIF : Le plan de la « friend-zone » révélé par un ancien détenu

2

Pour la première fois, un plan détaillée de la « friend-zone » masculine a pu être tracé par un ancien détenu qui a passé plusieurs mois enfermé entre ses murs. Les tentatives d’évasion réussies sont rarissimes, les évadés acceptant de témoigner le sont encore davantage, d’où la valeur inestimable de ce document. L’homme qui a permis de le produite à souhaiter préserver son anonymat.

Rendre cette carte publique ne sera pas sans conséquences, nous en avons parfaitement conscience. La Rédaction du Courrier des Echos a mûrement réfléchi sa décision. Nous pensons que la vérité prime toujours sur l’ignorance. Armés de ces informations, ce sont potentiellement des milliers d’hommes qui éviteront des mois de détention. Et combien d’entre nous seront désormais capables d’aider un ami à s’évader ?

Qu’est-ce que la « friend-zone » masculine ?

Il s’agit d’une zone fermée et sécurisée dans laquelle certaines femmes enferment certains hommes. Elles apprécient la gentillesse de ces derniers et peuvent parfois en tirer parti mais n’envisagent pas du tout de relation autres que platoniques, ce qu’elles se gardent bien de leur dire.

L’accès à la Zone se fait via la Route de la Rencontre. Cette route mène normalement vers l’Autoroute du Sexe mais un péage (Barrière du Physique) bloque l’accès à certains hommes, qui doivent alors bifurquer vers le Tunnel de l’Attirance Non-Réciproque (qui est à sens-unique, ce qui empêche de sortir de la zone).

Une fois dans l’enceinte de la Zone, protégée de l’extérieur par le Mur de l’Aveuglement et la Clôture du Déni, il n’est plus possible de sortir.

Hommes et femmes cohabitent dans la friend-zone mais ne visitent pas toujours les mêmes lieux. Il passera du temps au « Centre de la Carence Affective », elle se rétablira à « L’Hôpital du Besoin de Séduire ». Il passera ses nuits à l’Hôtel de la Libido Frustrée, elle se baladera longuement au Musée des Compliments Rassurants.

Bien sûr ils se croiseront. Au détour d’un verre au Pub des Bons Moments ou en weekend à la Maison des Amis CommunsMais le plus souvent, il errera seul dans la Zone, sans se douter une seconde qu’elle est cheveux au vent sur l‘Autoroute, avec le type qu’elle a rencontré la veille.

Sophie Blessant
Lauréate du prix Albert-Londres 2008 et du prix Pulitzer 2010, Sophie est docteure en Sciences du Langage, agrégée de philosophie, agrégée de mathématiques et mythomane. Elle affirme être l'auteur de plus de 8000 ouvrages et autant de brevets. En mai 2014 elle décline un poste prestigieux au ministère pour rejoindre le Daily Béret.

2 COMMENTS

  1. Ne pleurez pas Sophie, je suis seule à adorer votre article, et vous êtes au niveau de la grande sociologue post marxiste qui a écrit: « pourquoi l’amour fait mal », à partir d’une bonne enquête sur le marché matrimonial, et sur la solitude des selfworkwoman… J’ajoute une mention personal touch: les femmes victimes d’inceste dans leur enfance errent souvent dans ce labyrinthe!
    Les hommes ont du mal à rigoler de leurs déboires sentimentaux, et à trouver une âme sensible comme vous pour rire un peu d’eux-mêmes….ya qu’à voir le nombre de commentaires hilarants de 75% des hommes sont des connards!

  2. Géniale 🙂 J’en suis sortit il y a pas mal de temps mais je reconnais parfaitement les lieux. Si seulement j’avais eu cette carte avant !

Poster une réponse